Jacques Cotnoir

Responsable de ce blog consacré aux familles
Cotnoir/Cottenoir/Préville d’Amérique

cropped-emblem-cotnoir-e1423247928310

Jacques Cotnoir

Jacques Cotnoir

 

Je suis Jacques Cotnoir (né en 1941), demeurant à Saint-Donat (Québec), fils de Dollard (1910-1981), petit-fils de Joseph( 1872-1946), arrière petit-fils de …. etc.

Je suis un descendant, à la 11ième génération, d’Anthoyne Cottenoir, notre aïeul à tous, arrivé en terre d’Amérique vers la fin du 17e siècle et qui se marie en 1685.
Il a fini ses jours à l’Île Dupas en 1731, située au beau milieu du fleuve Saint-Laurent, à proximité de Berthier (côté nord) et face à la ville de Sorel (côté sud).

Partant de là, ses descendants ont quitté l’île pour s’établir ailleurs, mais où….?

À combien peut-on estimer leur nombre, environ trois siècles plus tard. Combien d’entre-eux vivent sur ce territoire qui s’appelle désormais le Québec et combien d’autres ont émigré vers des terres plus lointaines, vers les États américains de la Côte Est, vers ceux du Midwest et même jusqu’à la Côte Ouest.

Telles sont les questions que l’on peut se poser et les énigmes que nous pouvons peut-être élucider.

Allez, on se met au travail.

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je me suis intéressé aux recherches généalogiques concernant mes ancêtres au début des années 2000. J’ai consacré beaucoup de temps à effectuer des collectes de données aux Archives nationales du Québec à cette époque. Les renseignements que j’ai colligés alors ont ensuite été intégrés à ceux colligés par d’autres membres de notre association. Toutes ces données ont été versées à cette banque de données sur les familles Cotnoir / Cottenoir / Préville qui peut être consultée sur le site de l’Association.

Les renseignements que nous possédons à ce jour sur les lieux de résidence de nos ancêtres, sur leurs migrations, etc. sont toujours  très fragmentaires.

Beaucoup de zones restent à éclaircir. Faire sortir de l’ombre des gens qui n’ont jamais été sur la place publique, qui ont vécu leur vie sans vraiment avoir la possibilité ou le désir de laisser des traces visibles aux générations à venir, voilà le défi qui nous interpelle tous.

C’est à cela que je souhaite contribuer et c’est à cela que je nous invite toutes et tous.

Voici mon ascendance… Je suis un fier descendant d’Antoine Cottenoyre, arrivé en Nouvelle-France à une date toujours indéterminée et qui épousa une jeunes fille de 16 ans du nom de Marguerite Provencher en avril 1682 au Cap-de-la-Madeleine.

La suite est à découvrir sur ce blog…


ascendance

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s