« Là où mes pas m’ont conduit »

C’est un récit fascinant d’une vie bien remplie. Ce qui rend d’autant plus intéressant ce témoignage de vie,  c’est que la conjointe de monsieur Malo porte le le nom d’Andrée Préville. 

Advertisements